Catégories
Actualités

Toutes les fourgonnettes de chaque marque, quel modèle choisir ?

Les fourgonnettes pullulent car on voit partout. Principalement utilisés par les professionnels, ces dérivés de voitures particulières constituent la catégorie de véhicules utilitaires légers la plus importante en termes de volume de ventes.

Les fourgonnettes les plus vendues

Depuis l’apparition de la mythique Renault 4L en 1961, les modèles de fourgonnettes se sont multipliés. Chaque marque a désormais une voire deux petites camionnettes dérivées des voitures particulières dans sa gamme de petits utilitaires.

Citroën Berlingo

Le Citroën Berlingo 2018 est la nouvelle génération de ce véhicule utilitaire légendaire. Il est désormais basé sur la plateforme EMP2 du Groupe PSA, partagée avec d’autres modèles tels que le Peugeot Partner et l’Opel Combo Cargo.

Par rapport au Berlingo 2015 précédent, il y a beaucoup de changements notables, le design est plus horizontal et avec des détails du Berlingo Multispace, bien qu’il maintienne les protections en plastique, les fenêtres à panneaux ou l’ouverture plus pratique du hayon.

Il se distingue par sa grande modularité et par le fait qu’il est proposé à l’utilisateur en deux longueurs de corps. La taille M mesure 4,40 mètres de long et a un empattement de 2,78 mètres, tandis que la taille XL mesure 4,75 mètres de long et a un empattement de 2,97 mètres. Un choix du nombre et de la forme des portes sera également disponible. Pour l’intérieur, il est possible de choisir entre une cabine Extenso ou une double cabine modulaire, en fonction des exigences de charge.

Le Citroën Berlingo sera disponible avec un choix de deux lignes d’équipement. Le Worker est très orienté vers le travail et dispose d’une garde au sol élevée, du Grip Control, de pneus M+S, d’un plancher antidérapant et d’un éclairage dans la zone de chargement. Le conducteur offre un plus grand confort en installant un pack acoustique (qui améliore la qualité de conduite), des capteurs de lumière et de pluie, un écran de 8 pouces et un assistant de stationnement. Des options sont également disponibles, comme l’affichage tête haute et le système multimédia

Opel Combo Cargo

Opel ComboL’Opel Combo 2018 a également droit à une nouvelle génération, comme le reste des petits fourgons du groupe PSA. La principale nouveauté est qu’ils sont désormais basés sur la plateforme EMP2, ce qui permet une bien plus grande modularité. Esthétiquement, c’est un modèle très similaire au Combo Life, dédié au transport de passagers, avec quelques nouveautés comme la calandre ou les phares redessinés.

Il est également possible de choisir entre deux longueurs de corps. La version courte mesure 4,4 mètres de long, avec un empattement de 2,78 mètres, une charge utile allant jusqu’à 1 000 kg et un volume de chargement compris entre 3,3 et 3,8 m3. Dans la variante XL, la longueur passe à 4,75 mètres, l’empattement à 2,97 mètres et la charge utile à 4,4 m3. À titre indicatif, les deux versions peuvent déjà accueillir deux europalettes.

Parmi ses équipements, il y a pas mal de nouveautés. Il dispose d’un indicateur de surcharge, ainsi que d’un certain nombre d’aides à la conduite telles que l’alerte de collision avant, le contrôle de la descente et la reconnaissance des panneaux de signalisation. Vous pouvez également obtenir le système multimédia Navi Pro avec écran tactile de 8 pouces et des extras tels que des sièges et un volant chauffants. Il existe une configuration de travail plus spartiate, prête à l’emploi.

La gamme de moteurs est la même que celle des autres fourgons PSA. En essence, le trois cylindres 1.2 PureTech de 110 ch est disponible avec une boîte de vitesses manuelle. En 2019, le 130 ch sera disponible avec une transmission automatique EAT8. Côté diesel, trois options BlueHDI sont proposées, avec respectivement 75, 100 et 130 ch. La moins puissante ne peut être équipée que d’une boîte de vitesses manuelle et le haut de gamme uniquement de la boîte automatique. Le contrôle de traction IntelliGrip est également disponible sur ce modèle.

Peugeot Partner

La troisième fourgonnette du trio de fourgons PSA est ce Peugeot Partner 2018. Une nouvelle génération dans laquelle il a été séparé du Peugeot Rifter (pour le transport de personnes), mais qui repose également sur la plate-forme EMP2. Il reprend son langage de conception, bien qu’adapté à une vision plus industrielle. Elle présente donc une face avant robuste, avec une nouvelle calandre et moins de protection en plastique que ses rivales.

Le Peugeot Partner est également disponible en deux longueurs de carrosserie. La version Standard mesure 4,40 mètres de long et a un empattement de 2,78 mètres pour une longueur utile de 1,81 mètres et un volume de chargement compris entre 3,3 et 3,8 mètres cubes. La version Longue passe à 4,75 mètres de long et 2,97 mètres d’empattement pour offrir 2,16 mètres de longueur utile et un volume de chargement compris entre 3,9 et 4,4 m3.

Le Partner est le premier véhicule utilitaire à être équipé du Peugeot i-Cockpit. Il présente également un certain nombre d’innovations technologiques telles que l’écran tactile de 8 pouces, la caméra arrière à 180° et l’indicateur de surcharge. Les aides à la conduite sont complétées par des systèmes tels que le régulateur de vitesse adaptatif et l’alerte active de franchissement de ligne. Vous avez le choix entre deux lignes d’équipement, chacune ayant une philosophie différente.

La gamme mécanique de ce fourgon offre trois options diesel. Il existe le BlueHDI 75 ch avec une boîte de vitesses manuelle à cinq rapports, le BlueHDI 100 ch, également manuel, et le BlueHDI 130 ch avec une boîte de vitesses manuelle ou une boîte automatique EAT8. Côté essence, il y a le 1.2 PureTech de 110 ch avec transmission manuelle et plus tard le 1.2 PureTech de 130 ch avec transmission automatique EAT8.

Renault Kangoo Van

Renault KangooQue ce soit pour un usage professionnel ou familial, le Renault Kangoo est l’un des véhicules utilitaires compacts à surveiller. La première génération est apparue en 1997 en réponse aux produits concurrents, le Peugeot Partner et le Citroën Berlingo. La deuxième génération est arrivée en 2008, et depuis, le nombre de rivaux n’a fait qu’augmenter. C’est pourquoi 2021 a accueilli une nouvelle Kangoo.

Si vous avez besoin d’un véhicule compact, bien utilisé et doté d’une grande capacité de chargement pour vos activités quotidiennes, Renault propose l’Express dans un élan de nostalgie pour le prédécesseur du Kangoo. Il peut accueillir jusqu’à 4,9 mètres cubes de volume de chargement (disponible en deux empattements), la seule option de motorisation étant le moteur 1.5 dCi (diesel) de 75 ou 95 ch. Mais le Kangoo remanié peut également être utilisé pour parcourir le monde dans un confort et une commodité bien éloignés de ceux des anciens fourgons.

Si vous optez pour cette dernière option, Renault lui a donné le nom de Kangoo Combi, et l’habitacle peut accueillir cinq ou sept passagers selon la carrosserie choisie. Le volume du coffre est de 775 litres, et avec la deuxième rangée de sièges rabattue, ce chiffre passe à 3 500 litres. Il y a également 49 litres répartis dans l’habitacle, et en termes de technologie, jusqu’à un écran de 8 pouces avec Android Auto et Apple CarPlay peut être installé, ainsi que deux ports USB et un port 12V.

Dans cette version, la société française a inclus un moteur à essence disponible en deux niveaux de puissance et le diesel susmentionné, avec trois autres alternatives. Le 1.5 dCi de 75 ch ouvre la gamme, et en haut de l’échelle diesel, 95 et 116 ch peuvent être commandés. Dans la gamme essence, le 1.33 TCe, développé en partenariat avec Mercedes-Benz, délivre soit 102 ch, soit 131 ch. L’option électrique (Kangoo E-Tech) est couplée à un moteur électrique de 102 ch et à une batterie de 44 kWh.

Renault Express

Renault Express Van est un fourgon pratique lancé en 2021 comme une alternative plus abordable au Kangoo. Le design extérieur est simple, mais avec des détails qui le rapprochent des autres modèles du fabricant.

Il est légèrement plus court que le Kangoo (4 393 mm de long, 9 centimètres de moins). En revanche, l’empattement est plus long que celui de l’autre petit fourgon de la marque, à 2 812 mm. L’accès à l’espace de chargement se fait par deux portes arrière de tailles différentes ou par une porte latérale coulissante. Il s’agit d’un espace d’une capacité de 3,7 mètres cubes, d’une longueur de 1,91 mètre, qui peut être portée à 2,36 mètres en retirant le siège du passager et en faisant pivoter la cage du séparateur. La cabine est très pratique, avec un espace de rangement supplémentaire de 48 litres dans 13 compartiments.

La gamme mécanique du Renault Express comprend une option essence, le 1.3 TCE de 100 ch et 200 Nm. Il existe également un moteur diesel disponible en deux niveaux de puissance, le 1.5 Blue dCi de 75 ou 95 ch (220 et 240 Nm de couple respectivement). Tous sont associés à une boîte de vitesses manuelle à six rapports. La charge utile maximale peut atteindre 780 kg (650 kg pour la version diesel).

S’il s’agit d’une voiture modeste, elle ne néglige pas pour autant la connectivité. Elle peut être équipée du système multimédia Renault Easy Link avec écran tactile de 8 pouces, plusieurs prises USB, chargeur de téléphone portable par induction, etc. Les aides à la conduite comprennent une caméra de recul, un avertisseur d’angle mort, une aide au démarrage en côte, un régulateur de vitesse et un limiteur de vitesse.

Mercedes Citan

Le Mercedes Citan 2022 partage des éléments structurels et mécaniques avec le Renault Kangoo, tout comme la première génération. Cependant, il ne s’agit pas seulement d’un changement de logos, car chaque marque a introduit ses propres caractéristiques. Comme ses homologues français du groupe Stellantis, une version électrique fait également son apparition sous le nom d’eCitan.

Le Citan mesure 4 498 mm de long, 1 859 mm de large, 1 811 mm de haut et a un empattement de 2 716 mm. Mercedes proposera également une variante à empattement long pour offrir encore plus d’espace intérieur. Dans la version électrique, la batterie et le moteur ont été intégrés au châssis, ce qui compromet l’espace de chargement (520 litres avec la version cinq places ; les variantes fourgonnettes biplaces ont 2 390 litres). Les modèles destinés aux passagers sont appelés Citan Tourer.

Mécaniquement, les organes internes du Citan sont les mêmes que ceux du Kangoo : les roues avant sont entraînées par un moteur à essence, diesel ou électrique : le moteur diesel 1,5 litre (110 CDI) développe 95 ch. Dans les variantes essence, le moteur 1,3 litre délivre 102 ch (110) ou 131 ch (113), tandis que le modèle électrique dispose de 102 ch et d’une autonomie de 285 km. Ce dernier peut être rechargé à 75 kW (DC) de 10 à 80 % en 40 minutes environ. La boîte de vitesses automatique est en option.

Les lignes d’équipement du Mercedes Citan 2022 sont divisées en deux niveaux de finition : Base et Pro. L’entreprise allemande souligne qu’il existe une multitude d’options disponibles. Selon la version choisie, le sol est recouvert d’une matière plastique ou d’une moquette, ainsi qu’un aspect extérieur et intérieur plus raffiné. Le système MBUX est présent dans les deux versions (avec plus ou moins de fonctions) avec un écran allant jusqu’à 7 pouces qui intègre Android Auto, Apple CarPlay ou la reconnaissance de commande vocale, entre autres.

Volkswagen Caddy Cargo

Volkswagen CaddyLe Volkwsagen Caddy 2020 est un petit fourgon qui est arrivé chez les concessionnaires fin 2020 pour remplacer celui qui était en vente depuis 2015.

Il est construit sur la plateforme MQB, comme de nombreux modèles du groupe, ce qui signifie qu’il est dynamique et peut compter sur de nombreuses technologies de connectivité et d’aides à la conduite.

Les ventes ont débuté avec les moteurs diesel 2.0, de 102 et 122 ch. Plus tard, des versions à essence et l’intéressant TGI de 130 ch (coût par km), qui fonctionne au gaz naturel, viendront s’ajouter. Toutes transmettent la puissance aux roues avant par le biais d’une transmission manuelle à six vitesses, mais des variantes à transmission automatique et à transmission intégrale (existant dans les générations précédentes) sont attendues.

Ce véhicule utilitaire peut être choisi en deux silhouettes, le Caddy Cargo et le Cargo Maxi qui a un empattement plus long et donc une plus grande capacité de charge. Il se distingue en termes d’équipement. Les équipements ne manquent pas : climatisation, vitres électriques, verrouillage à distance, ordinateur de bord, système audio intégré avec écran tactile, volant multifonction et régulateur de vitesse. Vous pouvez également choisir parmi un large éventail d’options.

Fiat Doblo Cargo

La quatrième génération de ce fourgon, le Fiat Doblo 2015, est arrivée sur le marché avec un design plus raffiné esthétiquement et une plus grande attention aux détails. Il est disponible en deux empattements et deux hauteurs de toit.

Dans sa configuration à empattement court, il est capable d’offrir un espace avec un volume utile plus qu’intéressant de 3 400 litres (4 200 dans l’empattement long), avec une longueur maximale de 1 820 mm. La charge utile est de 750 kilos, un chiffre intéressant pour un véhicule qui ne mesure que 4390 mm de long, mais qui peut être porté à 1000 kilos si la suspension arrière est renforcée.

Dans l’habitacle, avec une qualité de construction supérieure, une attention particulière est accordée au conducteur, qui peut désormais compter sur de nombreux espaces de rangement pour les objets du quotidien et de nombreux réglages du volant et du siège pour rendre le travail aussi confortable que possible. En termes d’équipement, peu de choses manquent (il s’est beaucoup amélioré en termes de connectivité, bien qu’elle soit optionnelle mais pas trop chère). Elle n’est pas non plus en reste en matière de sécurité, puisqu’en plus des airbags, elle dispose de contrôles de traction et de stabilité ou encore du capteur de stationnement.

Dans la section dynamique, la suspension bi-link à roues indépendantes (unique dans le segment) garantit une très bonne manœuvrabilité et un rayon de braquage réduit. Il existe un choix de différents groupes motopropulseurs. Le moteur de base est le 1.4 essence de 95 ch (et 120 ch avec le GNC). En diesel, les options sont plus nombreuses, à commencer par le 1.3 Multijet de 95 ch et, au-dessus, le 1.6 de 105 et 120 ch.

Ford Transit Connect

Les véhicules commerciaux de Ford ont été récemment mis à jour. Cela laisse le Ford Transit Connect 2018 comme une option intermédiaire entre le Courier et le Custom. Avec ses dimensions compactes, c’est un candidat à considérer. Il a pu adopter le langage stylistique actuel de Ford, ce qui se traduit par des lignes plus nettes et des formes plus angulaires, avec une face avant assez différenciée.

Mais la véritable clé de ce fourgon est sa polyvalence. Il peut être configuré avec deux empattements, pouvant transporter des objets jusqu’à 3 mètres de long sur le L1 et jusqu’à 3,4 mètres de long sur le L2. La capacité de charge va de 520 à 890 kg, tandis que les volumes peuvent atteindre jusqu’à 3,6 mètres cubes. Cette fourgonnette est également disponible dans une variante combi avec de l’espace pour cinq passagers.

Bien qu’il s’agisse d’un fourgon, il ne manque pas d’équipements et dispose du système multimédia SYNC 3 de Ford, relié à un écran tactile de 6 pouces, qui se trouve sur un tableau de bord redessiné. Du côté des équipements, l’accent est mis sur les aides à la conduite, avec des systèmes tels que le limiteur de vitesse intelligent, le système de freinage d’urgence avec détection des piétons, le stabilisateur de vent latéral et l’aide au stationnement.

La gamme de moteurs du Ford Transit Connect comprend plusieurs options diesel, la vedette étant le nouveau 1.5 Ecoblue. Ce moteur est disponible avec un choix de 75, 100 ou 120 ch. La moins puissante ne peut être équipée que d’une boîte de vitesses manuelle à six rapports, tandis que les deux autres peuvent être équipées d’une boîte automatique à huit rapports. Il y a aussi une option essence avec le 1.0-litre EcoBoost 100 PS manuel.

Toyota Proace City Van

Le Toyota Proace City Van est la version du petit fourgon destinée au transport de marchandises et à un usage plus professionnel.

Il s’agit d’un fourgon très similaire au Berlingo, au Peugeot Partner et à l’Opel Combo Cargo, qui seront tous sur le marché lorsque le fourgon Toyota arrivera chez les concessionnaires. Comme eux, il est disponible dans un choix de longueurs et le chargement est séparé de l’habitacle, qui peut être choisi avec deux ou trois sièges. Selon la version choisie, il peut transporter 650 ou 1000 kilogrammes de charge utile.

Le moteur choisi pour la propulser est le 1.5 diesel de 75, 100 et 130 ch. Il est toujours associé à une boîte de vitesses manuelle, à cinq vitesses sur les variantes d’entrée de gamme et à six sur les plus puissantes.

Toyota propose deux niveaux de finition. Le GX, plus simple, offre déjà, entre autres, l’aide au démarrage en côte, la climatisation et le siège passager individuel. Le VX, plus complet, ajoute le régulateur de vitesse, le limiteur de vitesse, les phares antibrouillard, le système multimédia Toyota Touch 2, Apple CarPlay, Android Auto et les capteurs de stationnement.

Nissan NV250

Le Nissan NV250 rejoint la gamme de véhicules utilitaires du constructeur japonais à la fin de l’année 2019. Il s’agit d’un dérivé de voiture particulière, un petit fourgon qui partage une plateforme et des mécaniques avec le Renault Kangoo, un modèle avec lequel il partage un design très similaire, tant à l’extérieur qu’une fois que l’on jette un coup d’œil à son habitacle.

Le NV250 Van (à vocation professionnelle, avec un Combi passager qui suivra plus tard) est disponible en deux longueurs de carrosserie, le L1 à 4,28 m de long et le L2 à 4,67 m de long, tous deux avec une largeur de 1,83 m et une hauteur de 1,80 m. Le L2 est disponible en deux longueurs de carrosserie, le L1 à 4,28 m de long et le L2 à 4,67 m de long. Il existe une variante de fourgon à double cabine, avec deux sièges à l’avant et deux à l’arrière, tandis que le fourgon peut être configuré avec deux ou trois sièges à l’avant.

La mécanique est assurée par un moteur diesel 1.5 avec trois niveaux de puissance : 80 ch, 95 ch et 115 ch (le fourgon double cabine ne peut pas être équipé du moteur le moins puissant). Il affiche une faible consommation de carburant, qui, selon les chiffres de l’homologation, se situe entre 4,6 et 5,0 l/100 km sur le cycle moyen.

Nissan propose un choix de transformations d’usine, comme l’intégration d’une unité de réfrigération, l’habillage de la zone de chargement avec du bois ou l’adaptation de l’arrière pour l’accès et le transport des fauteuils roulants. Il est à noter que la marque offre une garantie de cinq ans ou 160 000 km, selon la première éventualité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.